consultation juridique en ligne

Accidents de la route

Le Cabinet CONSOLIN & Associés intervient auprès des victimes d'accidents de la route grâce à son savoir-faire en réparation du dommage corporel.


Avocats spécialistes des accidents de la route

Le Cabinet est spécialisé en droit des victimes, il assiste et accompagne toutes les victimes d’accident de la route qu’il s’agisse d’accident de voiture, de moto, de scooter, de trottinette à moteur, de vélo ou de piéton et ce, grâce aux deux Cabinets situés à MARSEILLE et à PARIS.

La présence de ces deux Cabinets au nord et au sud de la France permet aux Avocats du Cabinet CONSOLIN & Associés de couvrir tout le territoire français et d’outre-mer.

Notre Cabinet mobilise ainsi toutes ses forces afin de proposer une offre de service globale qui s’appuie sur une parfaite connaissance de la réparation du dommage corporel.

Nos clients sont ainsi régulièrement informés de l’évolution de la procédure et orientés vers des médecins conseil qui interviendront à leur côté lors de l’examen médical dans le but d’obtenir la meilleure indemnisation possible.

Notre Cabinet met également tout en oeuvre afin d’obtenir rapidement une provision et négocier le montant des indemnités devant revenir aux victimes.

Il est l’interface entre la victime et la compagnie d’assurance et constitue la garantie d’une meilleure indemnisation.

Quelle indemnisation pour les victimes d’accident de la circulation ?

A l’heure où les assureurs tentent d’imposer une « barémisation » des préjudices, notre Cabinet mobilise l’ensemble de ses forces et de ses compétences afin de faire prévaloir le droit des victimes d’accident de la route.

Notre expérience et notre parfaite maîtrise de la réparation du dommage corporel, nous permette de gérer votre préjudice et d’anticiper ses conséquences.

Quelle procédure d’indemnisation pour les victimes d’accident de la route ?

Cette procédure comprends deux phases majeures :

  • La phase de l’expertise qui permet d’évaluer l’importance des postes de préjudices sur un plan médico-légal. Elle est très souvent déterminante.
  • La phase de la négociation juridique ou judiciaire, coeur de métier de notre Cabinet, et qui permet d’obtenir la réparation financière des préjudices subis au regard des conclusions du rapport d’expertise. Elle peut être capitale pour votre avenir.

Pourquoi choisir le Cabinet d'avocats CONSOLIN & Associés ?

L’ambition de notre Cabinet est de vous apporter des solutions techniques et rigoureuses mais également humaines qui soient de véritables aides pour un futur, par définition, incertain.

Ancré dans la réalité de la vie quotidienne, c’est avec sérieux et exigence que le Cabinet CONSOLIN & Associés s’engage à vos côtés dans une démarche de véritable soutien juridique.

Si le besoin s’en fait sentir, le Cabinet CONSOLIN & Associés peut diligenter une procédure soit pour faire reconnaître le droit à indemnisation des victimes en cas de contestation, soit pour obtenir la désignation d’un Expert judiciaire lorsque l’expertise médicale amiable bafoue les droits de la victime.

Le but est de faire condamner le payeur (assureur ou Fonds de Garantie) au paiement d’une provision, conforme à la réalité du préjudice subi que ce dernier refuse de régler.

Important

Certaines victimes de la route, non conducteur (cyclistes, piétons et passagers) sont protégées par la loi.
A la différence du conducteur, la faute ordinaire ne peut impacter la réparation de leur préjudice.

Quelles offres pour l’assureur ?

Depuis la loi Badinter, les assureurs ont l’obligation de faire des offres aux victimes d’accident de la route.

Cette offre peut être formulée par l’assureur de l’auteur de l’accident mais également par leur propre assureur, ce qui parfois entretien dans l’esprit de la victime une certaine confusion (voir convention IRCA).

Les sommes versées jusqu’à la date de consolidation de la victime sont des provisions.

Il s’agit de sommes avancées sur la réparation future et définitive du préjudice corporel.

A compter de l’accident, et une fois qu’il a pris connaissance des pièces médicales, l’assureur doit formuler une offre de provision dans un délai de huit mois.

Une fois que l’assureur a pris connaissance de la date de consolidation de la victime (rapport d’expertise), il dispose d’un délai de cinq mois pour formuler une offre définitive.

A défaut, certaines sanctions financières sont prévues par la loi.

Il est dès lors capital pour la victime de se faire assister au plus tôt par un Avocat spécialisé.

En effet, en cas d’acceptation de l’offre formulée par l’assureur, la victime ne dispose que de quinze jours pour contester celle-ci par lettre recommandée avec accusé de réception.

En conclusions, l’intervention au plus tôt d’un Avocat qui connait parfaitement les rouages du droit de l’indemnisation, pourra permettre à la victime d’obtenir une meilleure indemnisation mais également, cet Avocat aura une légitimité indiscutable dans le cadre de la discussion engagée avec la compagnie d’assurance adverse.

Il saura parfaitement évaluer les besoins de la victime en accord avec celle-ci.

Retour

Nous poser une question